Cultures de surveillance active et précautions de contact pour le contrôle des organismes multirésistants: considérations éthiques

Le personnel de contrôle des infections doit élaborer des lignes directrices institutionnelles pour la prévention de la transmission d’organismes multirésistants, en particulier le Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline, dans les établissements de soins de santé. Les patients qui sont colonisés par ces agents pathogènes potentiels sont placés sous des précautions de contact pour éviter la transmission à d’autres patients. Ces programmes de dépistage exigent beaucoup de main-d’œuvre et de ressources et soulèvent les considérations éthiques suivantes: 1 autonomie contre communautarisme, 2 indication du consentement éclairé pour l’obtention de cultures de surveillance active, et 3 identification du payeur approprié. Le contrôle des infections, la santé publique et les principes éthiques sont examinés dans le but de guider la prise de décision éthique. Nous concluons qu’un programme de cultures de surveillance active et de précautions de contact fait partie des soins médicaux standard qui exigent une éducation du patient, mais pas un consentement éclairé spécifique et que le coût de de tels programmes devraient être assignés à l’établissement de santé, pas au patient individuel Continuer la lecture →