Changements à la loi indienne sur les brevets

Éditeur — Il est faux de dire que l’adoption de lois sur la protection des brevets en Inde menace le traitement des patients VIH dans le monde en développement1. pas la solution pour les pays qui n’ont même pas les systèmes de soins de santé les plus élémentaires, y compris les diagnostics et les professionnels formés, et où la volonté politique de faire face au problème fait souvent défaut. Les programmes de partenariat intégrés sont la voie à suivre. Un nombre croissant de patients infectés par le VIH ont maintenant bénéficié de traitements rentables à des prix réellement inférieurs à ceux des médicaments génériques. Quatre-vingts pays en développement ont adhéré à l’initiative d’accès accéléré, une coentreprise regroupant sept grandes sociétés pharmaceutiques de recherche, les Nations Unies et les gouvernements nationaux des pays concernés. Des approches coordonnées telles que celles-ci représentent la seule solution efficace et durable pour le traitement du VIH. La décision de l’Inde de respecter les lois sur les brevets reflète la croissance de son propre secteur pharmaceutique basé sur la recherche et son potentiel futur de développer de nouveaux médicaments. patients dans le monde entier, et en particulier dans les pays en voie de développement.